Equipe

Henri Lechartier

Préparateur

Riton, préparateur de Quéguiner Sailing Team


Riton a eu une autre vie avant d’être préparateur : d’abord moniteur de voile aux Antilles, il a ensuite été skipper professionnel pendant de nombreuses années. Il rentre en métropole en 2016 et décide de se reconvertir. Le voilà de retour sur les bancs de l’école, pour bénéficier d’une formation de préparateur de bateaux de course. « C’était la première session de cette formation à Lorient » se souvient Riton.

Diplôme en poche, Riton trouve rapidement un skipper avec lequel collaborer. Il rejoint Xavier Macaire pendant deux ans, dont le projet est basé aux Sables d’Olonne : « C’était une belle expérience, mais le projet était un peu loin pour moi. J’ai cherché à me rapprocher de Lorient. » Son arrivée sur le circuit Figaro lui permet de rencontrer Tanguy : « Nous étions tous les deux bizuths : lui en tant que skipper, moi comme préparateur. » Ils sympathisent rapidement et décident de travailler ensemble pour la saison 2019.

Riton est le véritable ange gardien du Figaro 3 aux couleurs de Queguiner Voiles & Océan. C’est lui qui s’occupe de toutes les petites choses à régler à bord, pour que Tanguy ne se consacre qu’à la navigation : « L’idée est qu’il s’occupe le moins possible du bateau, pour se concentrer sur ses navigations. » Il est donc aux petits soins du bateau de Tanguy, mais toujours en fonction de ce que le skipper souhaite : « Il me dit ce qu’il aimerait qui soit fait. Il est force de proposition car c’est lui qui sait ce qu’il veut pour naviguer. » Il faut dire que Tanguy sait aussi de quoi il parle : c’est lui qui préparait ses bateaux sur le circuit Mini. De plus, l’an dernier, il partageait Riton avec Justine Mettraux. Il a donc fallu qu’il mette la main à la patte.

Mais cette saison, Henri se consacre au projet Queguiner Voiles & Océan : « Je bloque mon emploi du temps en fonction du planning de Tanguy. C’est facile de bosser avec lui, c’est un mec super, je suis bien avec lui ! »