Actualités - Yann Eliès en patron ! - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

Yann Eliès en patron !

Auteur de deux superbes manches aujourd'hui dans les eaux vendéennes, Yann Eliès s'empare des commandes du classement général de la Solo Maître Coq, après trois parcours côtiers d'une vingtaine de milles dans la baie des Sables d'Olonne. Une performance qu'il n'attendait pas. Plutôt friand des longs parcours au large, le skipper briochin s'était dit prêt à limiter la casse, avant le départ de la grande course qui aura lieu jeudi.

Titre non renseigné

« Je ne pensais pas faire aussi bien, mais j'ai de beaux restes apparemment ! J'ai quand même fait une ou deux petites erreurs qui me coûtent la première manche, ça m'énerve, mais je suis premier au classement général et ça c'est super. » Bien lancé et constamment à la bagarre avec le groupe de tête sur la première course du jour, le skipper de groupe Quéguiner- Leucémie Espoir a effectivement mené la flotte avant de franchir la ligne en 3ème position. En cause, nous dit-il, son pêché mignon, qui une fois de plus lui aurait joué des tours : « J'ai pris un bon départ, et j'ai su faire la différence sur la vitesse et les choix de trajectoires pour passer en tête à mi-parcours. Mais malheureusement, une fois devant, je n'ai pas été clairvoyant, j'ai voulu en remettre une couche. J'ai encore été trop gourmand, et Morgan et Henry ont repris l'avantage. Il faut que j'apprenne à me retenir » conclut-il en riant.  Moins inspiré sur le départ de la 2ème manche, Yann a signé une remonté dont il a le secret. Et cette fois, il a joué de prudence pour conserver son avantage jusqu'à la ligne d'arrivée. « J'ai décidé de ne pas subir, de prendre des initiatives, et j'ai réussi à me faufiler de la 10ème à la 2ème place assez rapidement. J'ai eu une bonne lecture de ce qui se passait sur l'eau, et physiquement, je me suis bien donné. On a eu un bord de largue serré bien engagé, car Morgan s'était détaché rapidement, et je me suis bien arraché pour prendre cette 2ème place inespérée. Après ça, j'ai contrôlé, et cette fois je n'ai pas pris de risque, j'ai retenu la leçon, et je me suis dit qu'une 2ème place serait déjà pas mal » sourit le briochin.

Partis sur l'eau à 10h et rentrés tout juste après 20h, les figuristes engagés ont eu droit à une journée de compétition bien remplie. Rincé, c'est devant un bon repas et la fin du quart de final de la Ligue des Champions entre le PSG et le Barca que Yann a décidé de savourer son statut de leader. Après une journée de repos, les hostilités reprendront jeudi avec la grande course au large.