Actualités - Des derniers milles compliqués - ETA entre 14 et 18 heures Mercredi - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

Des derniers milles compliqués - ETA entre 14 et 18 heures Mercredi

Ce lundi, Yann Eliès cavale toujours à bon train en avant de la dépression qui l’accompagne depuis deux jours, toujours propulsé par des vents de sud.

IMOCA QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR 2016
© Alexis Courcoux

« Ces dernières 48 heures, on était au portant, voire même au plein vent arrière. Depuis ce matin, c’est toutefois en train de se transformer en vent de travers puisqu’on est à 120-130° du vent. Ca va continuer de refuser graduellement et dans 36 heures environ, ça va se terminer au près pour atterrir entre Belle-Ile et l’île d’Yeu, on ne sait pas encore où exactement. Dès lors, il faudra tirer des bords pour rejoindre la ligne d’arrivée dans un vent mollissant d’est sud-est. Ce qui me stresse un peu, c’est l’écart latéral que j’ai avec Jean (Le Cam). S’il était dans mon axe, je serais content parce que j’ai près d’une cinquantaine de milles d’avance sur lui aujourd’hui, mais là, je ne sais pas ce que ça peut donner. Je n’ai pas fait tourner de routages concernant mes concurrents. Je préfère me concentrer sur ma trajectoire et puis on verra bien », a conclu le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir qui est attendu aux Sables d’Olonne ce mercredi, entre 14 et 18 heures.