Actualités - Petit «check» avant le Défi Azimut… - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

Petit «check» avant le Défi Azimut…

Soleil, et petite brise, les conditions étaient idéales aujourd’hui à Lorient pour tester la nouvelle quille de Quéguiner-Leucémie Espoir. Un appendice flambant neuf, que Yann Eliès avait à coeur d’éprouver, avant de s’élancer sur le Défi Azimut qui opposera douze concurrents de la classe IMOCA ce week-end, dans les eaux lorientaises.

Entrainement du monocoque Imoca Groupe Queguiner-Leucemie Espoir en vue de la Transat Jacques Vabre - Skipper : Yann Elies - Co-Skipper : Charlie Dalin - Le 31/08/2015
© Alexis Courcoux

«Cette petite navigation nous a permis de vérifier que tout était à nouveau en place, parce que pour effectuer ce changement de quille, nous avons dû démâter, puis vider le bateau pour le peser en configuration légère. J’en ai également profité pour m’entrainer un peu en solitaire en vue de la Transat B to B qui aura lieu juste après la Transat Jacques Vabre.» Charlie étant en Méditerranée pour défendre son titre sur la Generali Solo, c’est avec Daniel Souben que Yann participera dès demain au Défi Azimut. Une course de 24 heures dans le Golfe de Gascogne, suivie d’un Tour de l’Ile de Groix, qui offrira une belle opportunité de se jauger à un mois du départ du Havre. «Nous n’avons pas beaucoup navigué ensemble avec Daniel, donc nos objectifs sportifs seront peut-être un peu moins ambitieux qu’avec Charlie, mais le coach connait bien le bateau, et comme les conditions météo ne seront pas dantesques, nous devrions arriver à faire un bon résultat. Mais l’objectif principal reste de valider les apports de la nouvelle quille. Elle est un peu plus lourde que l’ancienne, donc nous devrions être un peu moins rapides dans le petit temps, au portant, mais nous espèrons être un peu plus véloces au vent de travers. Nous allons voir tout cela…»
Demain, les douze binômes engagés seront réunis autour d’un briefing skipper à partir de 14h30 à Lorient. Ils devraient ensuite quitter les pontons à 17 heures, pour un retour prévu samedi midi.