Actualités - De la confiance, petit à petit - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

De la confiance, petit à petit

Rentré hier matin d’une navigation de nuit de 200 milles entre la pointe de Penmarc’h et la Baule organisée par le Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt avec cinq de ses principaux concurrents du prochain Vendée Globe, Yann Eliès a engrangé un peu de confiance pour la suite. 

Navigation 26 avril avec Maître Coq
© DR

« Cette sortie a vraiment demandé un engagement maximum mais ça s’est bien passé. Globalement, nous avons eu assez peu de vent, même si c’est quand même monté jusqu’à 20 nœuds durant une courte période. Le truc, c’est que nous avons enchaîné quasiment la moitié des manœuvres que nous aurons lors du tour du monde. C’est pourquoi ça s’est donc avéré physique », a expliqué le skipper de Guéguiner – Leucémie Espoir. « Le point positif, c’est que cela m’a permis de prendre de la confiance dans ma capacité à manœuvrer en un temps acceptable, sans faire d’erreur ni abîmer le bateau. Par ailleurs, en termes de performance, j’ai le sentiment d’avoir réellement comblé une partie du déficit que l’on pouvait avoir par rapport aux 60 pieds « classiques » comme SMA et PRB, en particulier aux allures comprises entre 70 et 120° du vent. Des allures ou, sans surprise, les « foilers » restent plus à l’aise », a ajouté Yann qui projette d’ores et déjà une nouvelle navigation de nuit, dimanche soir. « Tout dépendra de la façon dont j’ai récupéré de ce stage intensif mais l’idée est d’exploiter le petit créneau qui se présente, la prochaine session d’entraînement du Pôle n’étant prévue que dans 15 jours », a-t-il conclu.