Actualités - 80 jours de nourriture - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

80 jours de nourriture

Après avoir empanné, la nuit dernière aux alentours de 2-3 heures, dans le nord-est des Kerguelen, Yann Eliès est désormais de nouveau en bâbord amure et file à 18 nœuds de moyenne au beau milieu de l’océan Indien, en direction de l’Australie.

IMOCA QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR 2016
© Alexis Courcoux

L’Australie et son fameux cap Leeuwin, le deuxième de trois grands caps de ce tour du monde qu’Armel Le Cléac’h, l’actuel leader du Vendée Globe a doublé ce matin après seulement 28 jours, 20 heures et 12 minutes de mer et une avance de 5 jours et 14 heures le temps de référence établi par François Gabart lors de la dernière édition. La cadence des leaders est donc toujours infernale et la météo encore avec eux. Comme le disait le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir, à ce train, une circumnavigation est largement envisageable en moins de 78 jours. C’est d’ailleurs un sujet que nous avions abordé avec lui avant même son départ des Sables d’Olonne, le 6 novembre dernier. Voici ce qu’il avait répondu. « Faire mieux que 79 jours (le temps réalisé par le vainqueur en 2012) ? Il y a des chances mais je n’y pense pas trop. C’est sûr que ça va aller vite, mais c’est difficile de faire des pronostics. Une seule chose est sûre, c’est que les premiers arriveront fin janvier. Moi, je suis parti avec 80 jours de bouffe. Je vous laisse en tirer les conclusions que vous voulez… ».