Actualités - Dans le premier tiers pour débuter - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

Dans le premier tiers pour débuter

Parti cet après-midi à 15 heures, dans un vent de 8 à 10 noeuds de Sud-Est, les 34 figaristes engagés sur la Solo Concarneau, ont mis le cap sur l'archipel des Glénan, puis la baie d'Audierne, où séviront de forts courants. Actuellement 12ème, Yann Eliès est dans le coup sur les premiers milles de cette course, pour laquelle il défend son titre, et vise un 3ème succès d'affilée cette saison.

Actu du 7 mai 2015

Ambitieux, le skipper de Groupe Quéguiner- Leucémie Espoir devrait tenter de remonter un à un, ses petits camarades, pour faire honneur à son statut de favori. Et son savoir-faire dans ce domaine, nous laisse assez confiants pour la suite. Serein, il l'était lui-même, ce matin, au moment de quitter les pontons. La route est longue, les pièges nombreux, et son expérience devrait lui permettre de tirer son épingle du jeu. «Le tournant de la course devrait se faire entre le Raz de Sein, les Pierres Vertes et l'ile de Sein. On va avoir une transition avec du vent d'Est à Sud-Ouest. Sur le papier, ça paraît simple, mais je sais, grâce aux souvenirs des autres éditions, que ça peut être beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît. Un scénario très inattendu peut se produire. J'ai l'expérience, je suis prévenu. A moi d'être vigilant.» confiait le briochin avant de s'élancer.
Après une première partie extrêmement tactique, sur laquelle les plus rusés pourraient creuser l'écart, les Figaristes entameront «une course de sanglier» pour reprendre les mots de Yann. «Si l'on schématise, on va avoir une première partie assez cérébrale, et une deuxième assez physique», s'amusait-il avant de développer : «Quand on regarde les derniers routages, on a l'impression que c'est tout droit, et qu'on va se mettre sous pilote dans la banette, mais en fait, on sera quasiment tout le temps dans la transition foc/solent /spi, donc il faudra faire de bonnes trajectoires pour optimiser l'envoi de telle ou telle voile. Il y aura des passages de fronts, le vent variera en direction et en intensité. On ne risque pas de s'ennuyer! »