Actualités

Aux avant-postes !

xxx

Les Figaros au passage de Fairway lors de la 2eme etape de la Soiltaire Urgo Le Figaro 2019 entre Kinsale (Irl) et Roscoff) - le 11/06/2019
© Alexis Courcoux

Après avoir louvoyé mollement au portant le long des côtes sud anglaises dans un brouillard à couper au couteau hier, Tanguy Le Turquais et ses concurrents de la Solitaire Urgo Le Figaro ont débordé la bouée d’Owers peu après deux heures du matin, ce mardi. Auteur d’une option au sud de l’île de Wight, un petit groupe de quatre emmené par Eric Péron a profité simultanément de la bascule du vent au nord et de la renverse du courant du côté du phare de Sainte-Catherine pour remonter au score et s’emparer des commandes de la course, avant même d’empanner et de faire route vers le raz Blanchard puis la bouée de Saint-Marcouf. Dans la bataille, le skipper de Quéguiner – Kayak a plutôt très bien tiré son épingle du jeu puisqu’il est passé en 6e position à la marque, et a même grappillé deux plus depuis puisqu’il occupe actuellement la 4e place. Reste qu’il le sait, alors qu’il reste désormais un peu moins de 150 milles à parcourir, les pièges demeurent nombreux sur la route de Dieppe d’autant qu’une cellule orageuse perturbe la zone. Outre la pluie battante, les marins doivent ainsi composer avec d’importantes variations du vent. Celui-ci, d’un régime d’est, varie allégrement de 4 à 11 nœuds et affiche des bascules jusqu’à 40°. Dans ces conditions, pas facile de s’octroyer un peu de répit. Du répit pourtant nécessaire pour garder un minimum de lucidité jusqu’à l’arrivée car la fin de parcours de cette quatrième et dernière étape réserve encore bien des surprises…