Actualités

Dernière ligne droite (pas tout à fait droite)

xxx

Tanguy Le Turquais, skipper du Figaro Beneteau 3 Queguiner - saison 2019 - En mer le 13/03/2019
© Alexis Courcoux

Alors que le village de la Solitaire Urgo Le Figaro a officiellement ouvert ses portes sur le port Dieppois, la bagarre continue sur l’eau pour les Tanguy Le Turquais et les 45 marins toujours en course dans la 4e et dernière étape, de même que la valse des leaders se poursuit. Depuis le lever du jour ce mercredi, Yann Eliès, Loïck Peyron et Éric Péron ont, en effet, chacun leur tour occupé la première place, et il y a fort à parier qu’il faille attendre les toutes dernières longueurs pour connaitre le nom du vainqueur de ce dernier acte. C’est d’autant plus vrai que si les navigateurs ont bataillé dans la molle entre la mi-journée d’hier et le milieu de nuit dernière, ils ont progressivement retrouvé un flux de nord nord-est qui leur a permis de retrouver des couleurs, mais ce vent va prendre des tours dans la matinée et même se renforcer méchamment pour atteindre jusqu’à 35 nœuds dans les rafales sur une mer formée. La fin de course, au près, promet donc d’être un peu rock and roll surtout qu’en plus d’éviter les sorties de pistes, il va falloir jouer au ras des falaises de la côte d’Albâtre tout en zigzagant entre les casiers de pêche et les zones interdites. Dans ce contexte, même si l’on voit mal de gros écarts à se dessiner, l’ordre d’arrivée est encore loin d’être établi et le skipper du Figaro Bénéteau 3 aux couleurs de Quéguiner – Kayak, qui pointe pour l’heure, en 29e position à 5,6 milles du leader, n’a pas dit son dernier mot pour aller chercher une belle place et ainsi clôturer trois semaines de compétition intenses sur une bonne note. Verdict entre 12 et 14 heures.