Actualités - Chi va piano, va sano… - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

Chi va piano, va sano…

Alors que le tout premier 60 pieds IMOCA nouvelle génération sera mis à l'eau cette semaine dans le port de Lorient, le bateau de Yann Elies lui poursuit sa mue à l'abri des regards.

Actu 2 mars

Entré en chantier le 5 janvier dernier, le monocoque qui portera les couleurs de Groupe Quéguiner -Leucémie Espoir fait peau neuve, sous l'oeil vigilant de Ronan Deshayes, le directeur technique du projet. Appendices et nouvelle déco, les travaux vont bon train, mais pas question de lésiner sur la qualité. Le rythme est avant tout dicté par le souci du détail, et du travail bien fait !
« Pour le moment nous sommes concentrés sur la quille, c'est la plus grosse partie du chantier. Elle est en carbone, mais nous allons la remplacer par une quille en acier, plus fiable et plus solide dans le temps. L'opération est longue, mais primordiale ». C'est donc la modification de cette pièce maîtresse qui est au cœur de ce chantier hivernal. « Au départ on pensait refaire seulement le voile de quille, mais finalement on refait aussi le bulbe. Ce sera plus long, mais bien mieux sur le long terme. Cela permettra également à Yann de prendre rapidement ses marques sur sa nouvelle monture, puisque nous mettrons le bateau à l'eau avec l'ancienne quille dans un premier temps, et lorsque la nouvelle sera prête, on fera le changement. Ce sera une opération relativement rapide ».  
L'autre modification importante de ce chantier d'hiver concerne le système de dérives. « On avait des dérives courbes, on va passer sur des dérives droites. Il faut choisir où les fabriquer, et changer l'implantation des puits de dérives sur le bateau. Là aussi ça demande un peu de temps. Mais tout va bien. Il n'y a pas de raisons qu'on ne soit pas prêts dans les délais ».    
A ces deux grandes métamorphoses, s'ajoutent des travaux plus classiques tels que la révision des systèmes électroniques, et le changement des pièces obsolètes. Sans oublier la décoration. Le bateau sera repeint dans le courant du mois d'avril, une étape hautement symbolique qui précèdera la mise à l'eau prévue elle, pour le mois de juin. Un calendrier qui s'affinera en fonction de l'avancée du chantier et devra tenir compte de l'arrivée de la Volvo Ocean Race, qui fera escale dans les eaux de Lorient en ce début d'été.