Actualités - Quelques points de marqués - Yann Elies - Groupe Quéguiner / Leucémie Espoir

Actualités

Quelques points de marqués

Alors que la Solitaire Urgo – Le Figaro arrive à grands pas, Yann Eliès termine de préparer sa monture avec l’aide d’Erwan Steff. « Nous travaillons différents petits domaines, comme, par exemple, l’installation d’un boîtier permettant l’envoi d’images et de vidéos ainsi que le permet désormais la classe Figaro Bénéteau, ou celle d’une caméra capable de repérer les algues sous le bateau.

Yann Elies, skipper du Figaro Queguiner-Leucemie Espoir lors du depart de la Solo Concarneau 2017 - le 06/04/2017
© Alexis Courcoux

Nous avons, par ailleurs, reçu les voiles neuves et le stage organisé cette semaine par le Pôle Finistère Course au Large à Port-la-Forêt nous a permis de les tester. Le bilan, c’est qu’hormis une ou deux petites retouches à effectuer sur la grand-voile, tout est OK », explique le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir qui a fait forte impression à ses partenaires d’entraînement (et futurs concurrents). « Le petit temps, c’est toujours très technique », s’amuse Yann, évidemment pas mécontent d’avoir marqué quelques points psychologiques sur une partie de la concurrence, à deux semaines de la grande échéance. « Le départ en convoyage pour rallier la Gironde est prévu mardi soir ou mercredi matin. L’idée, c’est d’être à l’entrée de l’estuaire avant jeudi midi car en fin de semaine, des coefficients de marée supérieurs à 100 sont prévus et l’endroit est relativement dangereux, avec notamment de nombreux bancs de sables », rappelle Yann Eliès qui partira en solo, en même temps, sans doute, que d’autres sociétaires du Pôle.